Presse. - Lauriane Nourry

Aller au contenu
soprano lyrique chanteuse
Lauriane Nourry, cantatrice soprano et Pierre Courthiade, pianiste ont un palmarès d'une grande densité et c'est pour cette raison qu'ils ont pu offrir avec talent et passion à un public et à une salle différents de leurs habitudes une collection d'œuvres du répertoire français comme des mélodies de Debussy, Ravel, Chausson, Duparc, Poulenc ou Massenet. Lauriane Nourry n'avait pas besoin de micro pour impressionner la salle
Le Vent sur l'arbre
Dans le salon de musique du Château de Magny, la soprano Lauriane Nourry a enchanté notre fin d’après midi dominical. Avec un programme d’airs d’opéra de Purcell à Chausson, en passant par Haendel et Mozart, nous avons voyagé dans la foisonnante histoire de l’art lyrique. A l’invitation du public nombreux et ravi, Lauriane et son accompagnateur Pierre Courthiade nous ont donné un dernier air du Julius Caesar d’Haendel.
Quelques uns d’entre nous auraient bien écouté encore un bis de l’harmonieux « Chant à la lune » de Rusalka de Dvořák.
Chanteuse lyrique lauriane Nourry
"Présent au concert de l'église de la Madeleine le 17 décembre, j'ai eu le privilège de découvrir cette chanteuse, soprano. Elle réunit tant de choses, pureté, justesse, sensualité. Elle a distribué à l'ensemble de spectateurs une montagne d'émotions. Interprétation incroyable ..."
soprano lyrique chanteuse
 "Le sens de la mélodie, du rythme, de l'orchestration qui a fait la patte d'Ennio Morricone a été parfaitement célébré, appuyé par les mots bien choisis de la récitante Marieck de Bussac et magnifié par les moments de grâce qu'a offerts la soprano Lauriane Nourry".
soprano lyrique chanteuse
Une belle prestation pour la jeune soprano qui, avec une belle présence, a su conquérir le nombreux public
soprano lyrique chanteuse
Bien sûr, "il était une fois dans l'Ouest" n'a échappé à personne, ni le cinéma Paradiso, et beaucoup d'images de western spaghetti et autres chefs-d'œuvre du grand écran se sont imprimés dans les esprits, surtout quand la voix de la soprano Lauriane Nourry, instrument musical à part des autres, a sublimé les airs interprétés. Malgré la fraîcheur de l'église, les spectateurs ont passé un très bon moment.  
Retourner au contenu